« Territoire Zéro Chômeur Longue Durée » (TZCLD), un projet né dans les territoires, pour les territoires et avec les territoires.

Par délibération du 26 septembre 2019, le Conseil Communautaire a affirmé sa volonté d’engager le territoire de Costa Verde dans la mise en œuvre de l’expérimentation « Territoire Zéro Chômeur Longue Durée » et d’adhérer à l’association nationale TZCLD. Dans le cadre de la lutte contre le chômage de longue durée, l’expérimentation nationale « Territoire Zéro Chômeur Longue Durée » est à l’œuvre depuis 2016. Instituée par la loi n°2016-231 du 29 février 2016, elle vise à résorber le chômage de longue durée, en proposant à tous les chômeurs (de longue durée & volontaires) un emploi à durée indéterminée, à temps choisi, sans sélection et adapté à leurs savoir-faire.

Le modèle économique de ce projet s’organise de la façon suivante : financer les nouveaux emplois créés dans le cadre de l’expérimentation par une réaffectation des coûts de la privation de l’emploi. Pour ce faire, des Entreprises à But d’Emploi (EBE) sont créées et elles ont en charge le recrutement des demandeurs d’emploi volontaires. Dans le cadre de cette expérimentation, plusieurs préalables existent :
  • Partir des savoir-faire, des projets et de la capacité d’initiative des demandeurs d’emploi pour répondre aux besoins locaux non satisfaits
  • Ne pas se substituer aux emplois existants
  • Ne pas entrer en concurrence avec les entreprises locales et favoriser le développement économique et la coopération
Dans sa mise en œuvre le projet comprend quatre phases :
  1. Création du comité de pilotage local : il s’agit de mobiliser tous les acteurs du territoire prêts à s’impliquer dans la démarche
  2. Rencontre des personnes privées durablement d’emploi volontaire : cette phase consiste à recenser les savoir-faire et les envies de chaque personne volontaire
  3. Recensement des travaux utiles : identifier les besoins non satisfaits du territoire et dont l’utilité est certaine
  4. Ouverture d’une ou plusieurs EBE : il s’agit de la connexion entre les ressources humaines et les emplois identifiés.
Le territoire a été reconnu « territoire émergent » par cette dernière ce qui lui permettra de pouvoir faire acte de candidature après le vote de la 2ème loi d’expérimentation par le Parlement. Le projet de loi à été discuté à l’Assemblée Nationale et adopté à l’unanimité par les députés le 16 septembre 2020 en première lecture.
En ressort les avancées significatives suivantes :
  • Le passage de 40 à 60 le nombre de territoires expérimentaux,
  • La suppression de la mise sous tutelle de Pôle emploi,
  • La sécurisation des dix premiers territoires et du financement
La dernière visite (le 9 septembre) de M. Jean-Guy TALAMONI, Président de l’Assemblée de Corse mais également de la commission ad hoc chargée de suivre le dossier pour la CdC, accompagné de Mme Véronique ALBERTINI, représentant l’association TZCLD en Corse, a renforcé la volonté des élus locaux de s’engager résolument dans cette démarche aux multiples enjeux.  Tous les participants se sont accordés sur le fait que cette expérimentation présente un réel intérêt pour le territoire intercommunal, à la fois d’un point de vue social en permettant la réinsertion de personnes privées d’un emploi depuis longtemps mais également d’un point de vue économique en apportant une réponse à des besoins aujourd’hui non satisfaits.

Pour en savoir plus sur le projet, vous pouvez télécharger le document en PDF ci-joint ci dessus.