Création voie douce

Aménagement Ancienne Voie Ferrée

20/02/2018 costa verde velo loisir voir douce

La Communauté des Communes de la Costa Verde souhaite répondre à l’appel à projet de structuration de la filière cyclotourisme, cette candidature permettra   d’étoffer l’attractivité du territoire et d’engendrer des retombées économiques  importantes. Et d’une façon générale entre de façon pleine et entière dans la stratégie de développement actée dans un projet de territoire par les élus de la Costa Verde autour de 4 grands axes :

-      Construire et valoriser l’identité de la Costa Verde

-      Dynamiser l’économie de la Costa Verde

-      Améliorer la qualité de vie

-      Développer les axes de communication

 Les objectifs thématiques de créer et structurer une offre touristique à travers le cyclotourisme dans le domaine patrimonial  et culturel en cohérence le développement ont débuté en 2013 lors de passage du tour France de Cyclisme.

Avec notamment la création (voir documents en annexe) :

 

-      Du 1er site labélisé de parcours Vtt en corse avec 11 parcours

-      Le lancement d’un espace cyclosport  Castagniccia Mare e Monte, composé de 9 parcours.

-       De supports de communications brochures, site internet, balises et panneaux d’information.

-      Création de deux bases location vtt

-      Sponsoring  des manifestations sur le territoire (vtt et cyclisme) par le biais d’un club support le cyclo Casinca Costa Verde « CCCV ».

-      Mise en place de sortie VTT avec des accompagnateurs diplômés

 Le territoire de la Costa Verde dispose d’une palette d’activité déjà bien fournie dans le domaine du deux roues.  

Afin d’étoffer ces activités et de pulser l’économie locale il convient d’explorer deux axes :

 1-  Les aménagements spécifiques :

 Il convient de créer une voie douce parallèlement à la T10 sur l’ancienne voie ferrée.

Ce projet ferait suite à une demande forte des socioprofessionnels et des populations locales.

 

La voie douce viendrait en complément des parcours Vtt labélisés FFC  et du  cyclosport (parcours se trouvant plutôt sur le piémont du territoire) cela permettrait de s’adonner à la pratique du vélo, rollers et course à pied sur des parcours sécurisés, plat et linéaire.

La réalisation d’un tel projet permettrait de sécuriser la pratique de cette activité et de limiter le flux des vélos sur la T10. Cette piste cyclable pourrait faciliter le déplacement des touristes (campings, hôtel et gite) de Cervione, Santa Maria Poggio et Moriani plage en diminuant les risques d’accident sur cette portion de route nationale très fréquentée en période estivale.